Deux conférences proposées dans le cadre du 14e Séminaire annuel de formation des enseignants de français et ouvertes au public francophone.

04.09.2018 – 17.00 (1h30) | Auditorium IFG

« Environnement numérique : des pratiques sociales aux pratiques de classe»

Oui, Internet a changé nos vies. Quel est l’impact de ce bouleversement sur nos façons d’apprendre?

Parce qu’apprendre est intimement lié à notre accès à l’information, parce qu’apprendre exige de nous inscrire dans des processus de socialisation, les réseaux sociaux qui se sont multipliés avec Internet ne peuvent que nous interpeller.

Enfin, parce qu’apprendre et agir sont les deux faces d’un même objet, la numérisation exponentielle de nos univers professionnels doit être appréhendée avec la plus grande attention.
Prendre en compte l’environnement numérique est donc devenu un impératif qui nous impose de s’appuyer sur ce qui est spécifique de la culture numérique, d’intégrer le développement des technologies linguistiques (ce que l’on fait peu ou pas du tout), d’adapter le numérique aux institutions d’apprentissage, enfin de faire se rejoindre pratiques sociales et pratiques de classe.

07.09.2018 – 13.30 (45’) | Auditorium IFG

« Promouvoir, faire désirer, vendre la langue française : nouveaux défis, nouveaux outils »

On assiste aujourd’hui à une reconfiguration accélérée des échanges linguistiques. Le français n’y échappe pas. Territoires, frontières, espaces, réseaux, les langues et le français en particulier se déploient aujourd’hui dans des espaces multiples, continus ou discontinus, séparés ou reliés dans lesquels le français apparaît tout à la fois comme une langue fortement territorialisée, une langue transnationale et une langue mondiale.
Quels sont les critères qui interviennent dans la construction de l’image du français : critères économique, social, culturel, épistémique, affectif ?
Comment prendre en compte la géolinguistique qui dessine un espace plurilingue : fait culturel, politique, économique et technologique ?
La langue française s’inscrit dans l’espace des réseaux où s’opposent le global et le local, la mobilité et l’enracinement, le virtuel et l’espace unifié, la déterritorialisation et la nation.

Entrée libre

En français

Jacques Pécheur a occupé les fonctions suivantes : Directeur du Département Langue française de l’Institut français – Paris, Directeur de l’Institut français de Palerme et de Sicile, Attaché culturel en Suisse, Chef de mission à la Délégation générale à la Langue française, responsable des missions plurilinguisme, français dans le monde et francophonie.
Directeur de la rédaction et Rédacteur en Chef de la revue Le français dans le monde pendant 18 ans, expertmissionné par le Ministère français des affaires étrangères, le Conseil de l’Europe, l’Union européenne et l’Agence intergouvernementale de la Francophonie, Jacques Pécheur s’intéresse plus particulièrement aux politiques linguistiques, au marché des langues, aux stratégies de promotion de la langue française et aux nouvelles stratégies de l’apprentissage.
Invité à prononcer des conférences dans plus d’une cinquantaine de pays, auteur de très nombreux articles, Jacques Pécheur est aussi co-auteur chez CLE International de plusieurs ensembles méthodologiques : Campus (2002) ECHO (2009) et Tendances (2016)